Réunion 15 juin 2020

Réunion 15 juin 2020

29 présent.e.s : Misa, Pascal, Bernadette, Denise, Christiane, Chantal, Annick, Christophe, Martine, Maurice, Catherine, Monique, Laurence B., Baptiste, Claire, Laurence F., Pierre Mo., Jean-Paul, Odile, Claudio, Philippe, Anne, Youenn, Marie-Noëlle, Aymeric, Maxime, Antoine, Giulia, Hélène.

1. Travaux de jardinage et compost, projet d’aménagement

Les travaux de jardinage n’ont pas été interrompus pendant les mois de « confinement ». La beauté et la santé du jardin en témoignent ! Ils continuent naturellement.

Concernant le compost : nous étions dans l’attente d’un devis d’aménagement de notre zone de compostage depuis … décembre qui n’est pas venu. Nous contactons (Bernadette) un autre « prestataire ». Dans l’intervalle de la réalisation de ces travaux, nous suspendons la collecte du compost pour que la zone reste libérée.

Aménagement : Lors de la réunion du 2 mars, nous avions pris la décision d’installer une serre de taille « respectable » pour faciliter notre travail de semis et de culture et créer un petit lieu refuge « chaleur » pendant l’hiver.

Deux opportunités sont ouvertes : une à l’intérieur du verger et l’autre contre le mur.

Une petite équipe (Laurence B., Bernadette et Hélène) est chargée d’étudier les implantations possibles et rechercher les structures.

Arrosage de l’été : notre expérience nous amène à constater que l’hydratation du jardin s’évalue au jour le jour en fonction de la météo, de la réaction du jardin et qu’il est ainsi quasiment impossible de mettre en place des « calendriers ».

Il est donc décidé que le jardin sera surveillé chaque jour puisque plusieurs adhérent.e.s ne quittent pas Bagnolet (en particulier les ami.e.s qui viennent nourrir la chatte Guinguette quotidiennement).

Il est convenu de mettre en place un tableau (avec plan du jardin identifiant toutes les zones à arroser) qui sera tenu à jour par les adhérent.e.s « arroseurs ».

2. Point sur les adhésions et des parcelles

Martine comptabilise 95 adhésions à ce jour.

Compte tenu de l’impossibilité d’adhésion pendant l’interruption des activités du jardin liée au COVID-19, il est décidé de relancer l’adhésion par un mail.

Misa lance un débat sur la question des parcelles libérées par des adhérent.e.s en cours d’année qui pourraient être attribuées à des adhérents ayant déjà une parcelle.

Après discussion, il est décidé qu’il est plus simple et plus juste que le « jardin » continue de récupérer ces parcelles, ce qui facilite leur ré-attribution en janvier.

Misa propose encore qu’une parcelle soit attribuée aux enfants.

La proposition est retenue dans la mesure où un.e référent.e (parent de préférence) encadre l’activité. Marie-Noëlle est volontaire pour animer cette activité avec les enfants.

Odile rappelle que nous avions déjà dédié une parcelle « le coin des petits cochons » aux enfants pour leur permettre de manipuler la terre à leur convenance. Les deux activités ne sont pas contradictoires.

3. Modification du bulletin d’adhésion

Il est décidé d’ajouter la mention « pour l’année civile de janvier à décembre ».

4. Trésorerie

Martine informe que notre réserve de trésorerie s’élève à 3 596 € dont 1 645 € d’adhésions.

Elle précise que nous n’avons pas encore perçu notre subvention municipale.

Compte tenu du relatif confort de trésorerie, une petite discussion s’engage pour savoir si le jardin pouvait prendre en charge l’achat du café et d’autres petits ingrédients nécessaires.

Il est retenu de continuer à faire appel aux dons des adhérent.e.s principalement pour « entretenir » l’engagement des jardinier.e.s, leur responsabilité. Une contribution qui participe au soin que nous prenons toutes et tous du jardin.

La trésorerie relativement confortable sera utilisée par les différents travaux urgents programmés.

Rappel des règles de fonctionnement

Un petit relâchement a été noté pendant la période de confinement. Il est décidé de rappeler les règles du jardin contenues dans le document « Règles de vie » et en particulier l’article 1 qui concerne l’engagement : « Adhérer à un jardin partagé représente un engagement personnel de présence, de participation et de contribution qui ne se délègue pas. »

En effet, il est toujours nécessaire de renouveler l’institution des principes qui président à la vie du jardin, afin que ses principes soient bien partagés et les pratiques qui en découlent bien respectées.

Il est rappelé en particulier que le code confidentiel du cadenas est réservé aux seul.e.s adhérent.e.s et qu’il ne peut en aucun cas être divulgué à quiconque.

Pendant la dernière période, Misa a été sollicitée de nombreuses fois pour des problèmes de mauvaise manipulation du cadenas ce qui l’a obligée à intervenir pour raccourcir la chaîne et prendre du temps pour retrouver le fonctionnement du cadenas.

Maxime a trouvé une solution technique que nous allons mettre en pratique le plus rapidement possible. Il s’agit d’un cadenas possédant … une clef de secours !

En P.J. l’ensemble des règles

5. Organisation après le COVID-19

Le jardin est rouvert et ses activités reprennent normalement. Chaque adhérent.e est libre et responsable d’adopter les mesures de protection qu’il ou elle souhaite.

Les déjeuners partagés tant attendus reprennent.

6. Point sur les travaux

Maurice envisage la reprise des travaux au jardin. Dès qu’il sera prêt à intervenir, il lancera un appel à participation 15 jours avant.

Travaux entrepris et à entreprendre :

Palissage des fruitiers le long du mur de droite (en arrivant) ;

L’allée qui longe la mare ;

Le jardin d’eau ;

Tables de jardinage à créer ;

Trois tôles du toit de la guinguette à remplacer ;

7. Fête de la musique

Deux groupes animeront notre fête de la musique et évidemment la scène est ouverte comme d’habitude.

Il est choisi une large plage de 15 h jusqu’à la tombée de la nuit afin de permettre aux enfants de participer.

Il est prévu une pause « goûter » et une autre « apéro dînatoire » avec notre sirop de fleur de sureau.

8. Divers

Blog : Baptiste est chaleureusement remercié pour le magnifique blog qu’il a créé.

Il souhaite que nous participions largement pour le « nourrir »…

Les commentaires sont clos.